Commerce Sherbrooke

Vendu, Savoroso aura une terrasse à deux étages

Vendu, Savoroso aura une terrasse à deux étages

Le commerce Savoroso, du Marché de la gare, deviendra Savo. Passé aux mains d’une compagnie à numéro présidée par Yann Doyon, il offrira un nouveau menu et comptera vraisemblablement une terrasse sur deux étages.

« Nous avons déposé un plan en trois dimensions pour une terrasse à deux étages il y a trois mois. Nous voulions nous assurer que nous respections les critères d’urbanisme de la Ville. À première vue, il n’y avait rien qui accrochait dans la réglementation », confie M. Doyon.

Les amateurs de gelato pourront continuer de s’y procurer des friandises glacées. Le restaurant changera toutefois le reste de son menu et une entente est déjà conclue avec Faro, Mystea et les autres commerçants du marché pour l’utilisation de produits de qualité.

« Nous gardons le côté estival au menu, qui proposera des plats froids revisités et des tapas chauds. Ce sera un menu réduit, mais spécial. Il y aura régulièrement des changements. Nous avons déjà un partenariat avec une personne renommée qui s’occupera de notre menu et qui nous donnera une belle crédibilité. »

Le bail devrait être signé cette semaine.

« Dès que nous signons le bail, nous commençons les travaux de réaménagement à l’intérieur pour enlever l’image de crèmerie. Il nous faudra environ deux semaines pour refaire l’inventaire et nous garderons le même menu jusqu’à l’ouverture de la terrasse. »

Ladite terrasse sera construite une fois qu’elle aura été approuvée par la Ville. L’échéance fixée à la fin mai ou au début juin paraît réaliste pour Yann Doyon. « Ce sera vraiment l’élément central. Elle aura une vue sur le lac. Les gens trouvent le spot incroyable, mais la terrasse était vraiment mal exploitée. Nous pourrons aussi créer des activités sur notre terrasse. Puisque la Corporation du Marché de la gare reprend la gestion du site, il est clair que nous voulons nous investir pour pousser certaines activités. »

[…]

Pour lire la suite de l’article de Jonathan Custeau, paru dans la Tribune, c’est par ici !

Mots clés:

Partager cette page