Commerce Sherbrooke

Un projet-pilote auprès des ICI pour la collecte du compost

Un projet-pilote auprès des ICI pour la collecte du compost

La Ville de Sherbrooke lancera un projet-pilote auprès des petits ICI (industries, commerces, et institutions) pour la collecte du compost.

« On va chercher ce qu’on appelle la portion domestique, ce qui ressemble à ce qu’une maison peut générer. On pense entre autres à de petites boutiques, où il y aurait un peu de matière organique », explique Denis Gélinas, directeur de la valorisation des matières résiduelles à la Ville de Sherbrooke.

« Le problème avec les commerces, c’est que souvent ce sont des locataires. La gestion des déchets et des autres matières se fait par les propriétaires. Il faut vraiment discuter avec le propriétaire, car c’est lui qui paie la taxe. Éventuellement, quand on va formaliser, si ça s’avère, il faut s’assurer que le propriétaire soit coopératif, qu’il va s’assurer de répondre aux besoins de son locataire et adapter son bail de location en conséquence des coûts qu’il aura à assumer. Il y a une difficulté à la mise en œuvre. On y va de façon parcimonieuse pour bien établir les paramètres, pour voir quelles sont les difficultés et les contraintes, et établir une tarification conséquente au type de clients qui sont différents d’une clientèle domestique. » La Ville veut notamment en savoir plus sur les coûts possibles et les fréquences de ramassage.

Comme les petits commerces sont souvent rattachés à un bâtiment dont ils ne sont pas propriétaires, ils ont rarement plus qu’un gros contenant de déchets. « C’est là qu’on peut extraire le compost », note M. Gélinas. Quant aux bacs de recyclage, M. Gélinas note que la Ville les offre déjà aux petits ICI.

[…]

Pour lire l’intégralité de l’article d’Isabelle Pion, paru dans la Tribune, c’est par ici!

Mots clés:

Partager cette page