Commerce Sherbrooke

Moins de Metro, plus de Super C

Moins de Metro, plus de Super C

Les supermarchés Metro sont de moins en moins nombreux au Québec. Depuis une décennie, leur nombre a reculé de 10 %. Mais pendant ce temps, l’épicier québécois a multiplié les inaugurations de magasins Super C. L’enseigne à bas prix est en effet passée de 61 à 97 succursales, une hausse de 59 %.

Le nombre de supermarchés Metro diminue lentement, mais sûrement. Encore l’an dernier, deux succursales ont disparu du paysage québécois. Depuis 10 ans, leur nombre est passé de 221 à 199 dans la province.

Les supermarchés Metro sont de moins en moins nombreux au Québec. Depuis une décennie, leur nombre a reculé de 10 %. Mais pendant ce temps, l’épicier québécois a multiplié les inaugurations de magasins Super C. L’enseigne à bas prix est en effet passée de 61 à 97 succursales, une hausse de 59 %.

Le nombre de supermarchés Metro diminue lentement, mais sûrement. Encore l’an dernier, deux succursales ont disparu du paysage québécois. Depuis 10 ans, leur nombre est passé de 221 à 199 dans la province.

Hier, à l’occasion de l’assemblée annuelle des actionnaires, il n’a pas été possible de savoir si la tendance se maintiendra ou pas. L’entreprise ne divulgue pas ses projets d’expansion par province ni par enseigne.

« De nouvelles ouvertures, il y en a un couple dans les cartons, comme on dit. On va ouvrir un supermarché urbain Super C au marché Saint-Jacques quelque part en 2019 », a précisé Eric Richer La Flèche, président et chef de la direction de Metro.

« Il y a quelques projets, mais il n’y en a pas une tonne. »

— Eric Richer La Flèche

Le dirigeant a convenu que Metro « couvre le marché pas mal » et que le « réseau [est] mature au Québec ». Ainsi, le détaillant met surtout son énergie dans des relocalisations et des agrandissements de magasins. M. La Flèche a toutefois précisé qu’une épicerie ethnique Adonis avait ouvert ses portes à Gatineau en 2018.

Le réseau Metro depuis 10 ans au Québec

Metro : de 221 à 199 succursales (- 10 %)

Super C : de 61 à 97 succursales (+ 59 %)

Total : de 282 à 296 succursales (+ 5 %)

Source : rapports annuels de Metro

Plus grande sensibilité aux prix

Les nouveaux Super C ont évidemment modifié significativement le poids du créneau des bas prix dans le réseau de Metro.

Proportion de Super C dans le réseau de Metro au Québec

En 2008 : 22 %

En 2018 : 33 %

Source : rapports annuels de Metro

Cette stratégie de l’épicier québécois n’étonne pas Sylvain Charlebois, expert en distribution et politiques agroalimentaires à l’Université Dalhousie. « Le marché ontarien en a toujours été un de chasseurs d’aubaines. Le Québec rattrape l’Ontario là-dessus », croit-il.

Dans la province voisine, l’enseigne à bas prix Food Basics compte 131 succursales, alors qu’il y a 134 Metro. Autrement dit, c’est presque moitié-moitié.

« La récession de 2008, qui a duré longtemps, nous a affectés. Et puis il y a les circulaires électroniques et les sites de comparaisons de prix qui amènent une plus grande sensibilité aux prix, une plus grande connaissance des prix chez les consommateurs », fait valoir JoAnne Labrecque, spécialiste de la vente au détail à HEC Montréal.

« Le prix, c’est cool. Avant, c’était un indicateur de qualité. Ce n’est plus nécessairement le cas. »

— JoAnne Labrecque

[…]

Pour lire la suite de l’article de Marie-Ève Fournier, paru dans la Presse +, c’est par ici !

Mots clés:

Partager cette page