Commerce Sherbrooke

Tarifs sur l’acier et l’aluminium: le prix des boîtes de conserve grimpe

Tarifs sur l’acier et l’aluminium: le prix des boîtes de conserve grimpe

Les boîtes de conserve en acier, dans lesquelles sont vendus des légumes, du poisson, de la soupe et des légumineuses, coûtent plus cher à fabriquer aux États-Unis depuis l’imposition de tarifs douaniers de 25 % par l’administration Trump. Résultat : les transformateurs alimentaires veulent refiler la facture aux détaillants canadiens. Y arriveront-ils ?

Fabriquées aux États-Unis avec de l’acier canadien, les boîtes de conserve coûtent plus cher à produire depuis le 1er juin. La mesure protectionniste a fait bondir leur prix de 1,5 ¢ à 3 ¢ pièce, selon diverses sources consultées par La Presse.

Pour Bonduelle Amériques, qui en vend chaque année des centaines de millions, cette hausse devra « évidemment » être refilée aux détaillants, dit son président Daniel Vielfaure.

L’entreprise, qui exploite huit usines au Canada (dont quatre au Québec), fabrique une très grande proportion de tous les légumes en conserve vendus au pays (marques nationales et privées) ainsi que des fèves au lard, des légumineuses et des soupes en conserve. Elle est donc frappée de plein fouet par la mesure protectionniste de Washington.

« On n’aura pas le choix de passer cette augmentation de coût vu les énormes volumes qui passent dans nos usines. »

[…]

Pour lire la suite de l’article de Marie-Ève Fournier, paru dans la Presse, c’est par ici !

Mots clés:

Partager cette page