Commerce Sherbrooke

Un pont «Signature» à Sherbrooke

Un pont «Signature» à Sherbrooke

Le conseil municipal a opté pour un projet de construction d’un pont « signature » à haubans en remplacement de l’actuel pont des Grandes-Fourches. Cette nouvelle construction constituera un emblème fort, symbolisant l’essence et l’histoire qui ont façonné les racines de Sherbrooke.

Le choix de cette architecture fait suite à un concours d’architecturalisation du nouveau pont avec des équipes d’étudiantes et d’étudiants finissants au baccalauréat en architecture de l’Université Laval. Imaginé par Bernardo Baldissera, Joël Bertrand et Tiphaine Le Bellec, le projet intitulé « pont Abénaquis » présente deux arcades symbolisant les colonies francophones et anglophones unissant leurs efforts pour développer le secteur. L’image qui résulte de ces deux arcades rappelle un tipi, un emblème amérindien qui nous ramène à la présence abénaquise sur ce site. Enfin, le métissage des câbles et les courbes fluides représentent un capteur de rêve intégrant la créativité de ces peuples.

« Au-delà de l’esthétisme, cette option permet de dégager le centre de la rivière de toute assise puisque les arcades et les câbles assurent le support du pont. Ainsi, aucune entrave ne viendra gêner les activités récréatives et touristiques qui pourront se tenir dans la rivière Magog. Par ailleurs, le pont intègrera des infrastructures adaptées à l’ensemble des personnes qui l’utilisent, peu importe les raisons de leur déplacement », explique Mme Chantal L’Espérance, conseillère municipale et présidente du comité de revitalisation du centre-ville.

« À travers tout le projet de revitalisation du centre-ville, nous souhaitons que Sherbrooke se démarque par sa force d’attraction et sa vitalité. La construction de ce pont est un signal haut et fort de notre désir de rendre la population sherbrookoise fière de sa ville », exprime  M. Steve Lussier, maire de la Ville de Sherbrooke.

La relocalisation de ce nouveau pont se situera à un peu plus de 100 m en amont du site actuel. Il deviendra ainsi le fil conducteur des deux rives de la rivière Magog en s’intégrant aux activités du centre-ville.

Rappelons que, dans le cadre de ce projet d’envergure, la Ville de Sherbrooke bénéficie d’une subvention de 26 M$ octroyée par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, comme annoncé par le ministre Luc Fortin en mars dernier.

La Ville de Sherbrooke devra pour sa part assumer une facture de 10,6 M$, ce qui inclut les travaux de démolition des structures existantes et la revitalisation de tout le secteur des Grandes-Fourches. Le déplacement du pont des Grandes-Fourches permettra notamment de créer un nouveau quartier et redonnera les berges de la rivière Saint-François à la population grâce à la création d’un parc linéaire.

Le début des travaux est prévu pour 2019.

Source : Ville de Sherbrooke

Mots clés:

Partager cette page