Commerce Sherbrooke

Le Vent du Nord demande de l’aide pour rénover sa «vieille bâtisse»

Le Vent du Nord demande de l’aide pour rénover sa «vieille bâtisse»
Le commerce de bières Au Vent du Nord cherche à obtenir l’aide de la Ville de Sherbrooke pour rénover son bâtiment de la rue Belvédère Nord. Son propriétaire, Nicolas Ratthé, s’est pointé au conseil municipal lundi pour déplorer qu’il ne soit pas admissible au programme d’aide à la rénovation au centre-ville parce qu’il ne figure pas dans le périmètre du centre-ville.
« J’ai pris connaissance du programme de subvention pour la revitalisation lié à Well inc. Moi j’ai une vieille bâtisse sur Belvédère Nord que j’ai achetée en 2011. Je me suis dit que je pourrais avoir un impact sur le bonheur des gens en vendant de la bière. Mais en achetant le bâtiment construit en 1920, j’ai aussi acheté ses problèmes. J’ai déjà rénové le toit, mais la façade laisse entrer l’air. L’hiver, mes employés travaillent avec des combines et un manteau. Parfois, il fait un degré sur le plancher », explique M. Ratthé.

Le propriétaire souhaite donc rénover son commerce dès cette année. « Je ne veux rien faire d’extravagant, pas de flafla. Je veux juste lui redonner une chaleur du Nord. Je veux juste le remettre comme dans le temps. Pourquoi je n’ai pas droit à un crédit sur mes rénovations? Je suis comme une anomalie. Je fais partie du centre-ville. J’ai des bières de partout au Québec. Je reçois des clients des États-Unis et du Québec. J’ai deux commerces et j’embauche 17 employés. Je pense faire rayonner beaucoup ma ville avec mon commerce. »

[…]

Pour lire la suite de l’article de Jonathan Custeau, paru dans la Tribune, c’est par ici !

Mots clés:

Partager cette page