Commerce Sherbrooke

Bières Dépôt au Vent du Nord, Sutton Brouërie et Dégustabière remettent un don à la Coalition des travailleurs de rue de Sherbrooke

Bières Dépôt au Vent du Nord, Sutton Brouërie et Dégustabière remettent un don à la Coalition des travailleurs de rue de Sherbrooke

Ensemble, Bières Dépôt au Vent du Nord, Sutton Brouërie et Dégustabière remettent une somme de 4832 $ à la Coalition des travailleurs de rue de Sherbrooke.  C’est le 31 janvier qu’eut lieu la remise du chèque d’un montant de 4832$. Pour l’occasion, le Vent du Nord, Sutton Brouërie, Dégustabière ainsi que la Coalition sherbrookoise pour le travail de rue se sont réunis près de l’autobus Macadam J.

La force du nombre
Alors que l’idée de redonner à la communauté sherbrookoise est apparue de façon tout à fait naturelle pour Nicolas Ratthé, le propriétaire du Vent du Nord, ce dernier ne voulait pas faire les choses à moitié. Pour ce faire, il s’est entouré de joueurs clés de l’industrie brassicole en Estrie. En s’alliant avec Sutton Brouërie et Dégustabière, tous les éléments étaient réunis pour faire de cette collecte de fonds une réussite. Résultat, La Coupe fut brassée et embouteillée par Sutton Brouërie, commercialisée par le Vent du Nord et lancée lors du 5e Dégustabière. Il est important de souligner que la totalité des profits ont été versés à l’organisme; pas l’ombre d’un sou n’a été récoltée par les trois entreprises.

Près de 30 sorties de plus pour l’autobus Macadam J 3.0
Avec cette somme, l’autobus Macadam J. 3.0 pourra réaliser près de 30 sorties de deux heures. À deux sorties par semaine, La Coupe financera les sorties des quinze premières semaines de l’année, soit près du tiers des sorties de l’année dans le centre-ville. Comme chaque sortie compte une trentaine de personnes présentes, c’est donc dire que grâce à La Coupe, près de 900 interventions de plus pourront être accomplies à l’intérieur de l’autobus.

Ce n’est pas peu dire, l’année s’annonce plutôt positive pour la Coalition, et le Vent du Nord et ses alliés s’en voient bien heureux.

À propos de l’autobus Macadam J 3.0
Grâce à la STS qui s’est fait un plaisir d’offrir le véhicule en plus de l’entretenir sur une base régulière, un tout nouvel autobus arpente les rues sherbrookoises depuis 2016. Bien que vous l’ayez sans doute remarqué dans la rue par ses allures hors du commun, peu de gens savent à quoi il sert concrètement.

« L’autobus, en plus d’être le lieu où tu peux venir te déposer sans jugement, est aussi la porte d’entrée pour avoir accès à un ensemble de services adaptés. Ces gens-là sont référés aux bons endroits et aux bonnes personnes pour les accompagner », indique Étienne Bélanger-Caron, directeur général de la Coalition sherbrookoise pour le travail de rue. Il est d’ailleurs possible de résumer sa mission en trois grands objectifs :

– Tisser un filet de sécurité auprès des adolescents et des personnes en rupture sociale
– Créer un sentiment d’appartenance
– Briser l’isolement

Finalement, l’autobus est un lieu de rencontre où tout le monde est le bienvenu. Conséquemment, il allait de soi pour Patrick, fondateur et artisan-brasseur de Sutton Brouërie, de proposer une bière pintable accessible à toutes et à tous. Pas une bière nichée. Il a vu juste! Les Sherbrookois et Sherbrookoises se sont rapidement empressés de se la procurer. En quelques jours à peine, les tablettes du Vent du Nord étaient vidées de la bière à vocation sociale. En moins de deux mois, il ne restait plus rien.

Grâce à cette bière, Sherbrooke pourra peut-être être encore plus belle, plus accueillante et plus juste que ce qu’elle est déjà. Ensemble, brisons les tabous et célébrons l’inclusion sociale!

De gauche à droite : Catherine Foisy et Nicolas Ratthé (Vent du Nord), Étienne Bélanger-Caron et Milène Richer (Coalition), Patrick Roy (Sutton Brouërie) et Jonathan Rondeau-Leclaire (Dégustabière). 
Crédit photo : Genevie Casas.

 

Mots clés:

Partager cette page