Commerce Sherbrooke

ALENA : les États-Unis veulent imposer leur modèle dans le commerce électronique

ALENA : les États-Unis veulent imposer leur modèle dans le commerce électronique

Washington veut profiter de la renégociation de l’ALENA pour abaisser les barrières tarifaires dans le commerce électronique. Si l’idée intéresse certains consommateurs, des détaillants canadiens craignent cette éventualité et y voient des conséquences négatives pour les finances du pays.

Au Canada, il faut payer les taxes et les droits de douane pour l’importation de tout produit commandé par Internet dont la valeur dépasse 20 $. Il s’agit de l’un des seuils les plus bas au monde.

Aux États-Unis, ce seuil minimal est beaucoup plus haut, à 800 $ US. Une norme que l’administration Trump veut imposer à l’ensemble de l’Amérique du Nord dans le cadre de la renégociation de l’ALENA.

Le gouvernement Trudeau affirme être en train d’évaluer l’impact d’une telle demande sur les entreprises canadiennes, mais déjà certaines d’entre elles agitent les drapeaux rouges.

Le président-directeur général de la Maison Simons, Peter Simons, craint par exemple la compétition de géants américains qui ne sont pas toujours soumis aux mêmes normes, notamment au niveau des salaires et de la fiscalité.

[…]

Pour lire l’intégrale de l’article de Raphaël Bouvier-Auclair, c’est par ici !

Mots clés:

Partager cette page