Commerce Sherbrooke

Metro investit dans l’automatisation en Ontario, coupe 280 postes

Metro investit dans l’automatisation en Ontario, coupe 280 postes

Les grands employeurs du secteur du commerce de détail en Ontario l’ont promis, la hausse du salaire minimum à 15$ imposée par le gouvernement de Kathleen Wynne va les inciter à faire appel à l’automatisation pour en minimiser les conséquences. Metro(Tor., MRU) n’a pas tardé à agir: l’exploitant montréalais d’épicieries supprime quelque 280 emplois.

La société dirigée par Eric R. La Flèche a annoncé mercredi qu’elle va investir 400M$ sur six ans dans son réseau de distribution en Ontario.

Objectif: moderniser des installations actuelles qui datent de plus de 50 ans pour la plupart. Metro exploite six centres de distribution en Ontario. Quatre d’entre eux se trouvent à Toronto et deux à Ottawa.

Les technologies et l’automatisation occuperont une grande place dans le réseau de distribution rafraîchi de Toronto. Or, la modernisation et l’automatisation d’une partie du réseau de distribution entraîneront une perte estimée à environ 180 emplois à temps plein et 100 emplois à temps partiel à compter de 2021, a précisé l’entreprise par voie de communiqué.

«Cet investissement permettra à Metro de poursuivre sa croissance et son expansion dans le marché de l’Ontario», a dit M. La Flèche. «Grâce à notre chaîne d’approvisionnement modernisée, nous serons en mesure de répondre encore mieux aux besoins de nos clients.»

[…]

Pour lire la suite de l’article paru dans les Affaires.com, c’est par ici !

Mots clés:

Partager cette page