Commerce Sherbrooke

Louisda Brochu, l’homme politique

Louisda Brochu, l’homme politique

Le district de Lavigerie n’aura eu qu’un seul conseiller municipal depuis sa création en 2001. Louisda Brochu, qui se retire après 20 ans de politique active, part en même temps que le refonte des districts, qui fait disparaître le nom de Lavigerie.

Arrivé en politique à 46 ans, après un mandat comme commissaire à l’exécutif de la commission scolaire, M. Brochu admet tourner la page sur « un gros pan de vie ». « Vingt ans, quand on regarde en avant, c’est loin. Quand on regarde en arrière, c’est comme si c’était hier. Il y a quelque chose d’exaltant à être au service des citoyens. »

Avant de se lancer, Louisda Brochu, criminologue de formation, a toujours aimé l’implication sociale et la politique. « En 1980, j’étais assistant au doctorat et j’ai été très mêlé au référendum. J’étais en arrière des candidats. Dans Fleurimont, j’ai aidé Francis Gagnon à se faire élire. »

Le point central de cette carrière politique aura certainement été l’aménagement d’un centre culturel dans l’ancienne église Coeur-Immaculé. « Je jouais au golf avec un ami et je lui disais qu’on cherchait un local pour la culture dans Fleurimont. Il m’a dit que l’église n’était plus très achalandée. »

[…]

Pour lire la suite de l’article de Jonathan Custeau, paru dans la Tribune, c’est par ici !

Mots clés:

Partager cette page