Commerce Sherbrooke

Mauvaise gestion de Tim Hortons: les franchisés américains s’allient aux Canadiens

Mauvaise gestion de Tim Hortons: les franchisés américains s’allient aux Canadiens

Les responsables d’enseignes Tim Hortons s’inquiètent toujours plus de la mauvaise gestion par la société mère, Restaurant Brands International. Une crainte partagée au-delà des frontiéres puisque des franchisés américains ont désormais constitué une nouvelle division de l’association de défense d’intérêts.

Au mois de mars, des exploitants de Tim Hortons s’étaient regroupés sous le nom de Great White North Franchisee Association (GWNFA) pour parler d’une seule voix face au groupe propriétaire de la chaîne de restauration rapide, Restaurant Brands International (QSR), maison mère également de Burger King.

Cette association s’était faite remarquer en lançant un véritable cri d’alarme: les économies imposées par les dirigeants détériorent la qualité des services, écornent fortement l’image et remettent en cause la viabilité financière des restaurants.

La création ce lundi de la division américaine, GWNFA USA, entend renforcer le mouvement de défense en se penchant sur de nombreux enjeux communs avec les homologues du Canada. Rappelons que le regroupement canadien est à l’initiative d’une action collective de 500 millions de dollars contre RBI. Introduite la semaine dernière en Ontario, la procédure se base sur des accusations de détournement financier: les dirigeants auraient utilisé de façon inappropriée l’argent d’un fonds national de publicité. Ce que RBI a démenti de son côté.

[…]

Pour lire la suite de l’article de François Remy, paru sur lesaffaires.com, c’est par ici !

Mots clés:

Partager cette page