Commerce Sherbrooke

L’Entrepôt de la cuisine : s’équiper comme un chef, sans se ruiner !

L’Entrepôt de la cuisine : s’équiper comme un chef, sans se ruiner !

À l’aube de la saison des festivals de bonne bouffe, un nouveau commerce fait son apparition à Sherbrooke pour le plus grand bonheur des foodies. Ce samedi 17 juin, l’Entrepôt de la cuisine amorcera officiellement ses activités au 2601, rue Belvédère Sud, dans l’Arrondissement du Mont-Bellevue. Le commerce proposera notamment à ses clients une large gamme d’équipement professionnel de cuisine à des prix d’entrepôt. L’Entrepôt de la cuisine vise à desservir autant les restaurateurs que les particuliers et son objectif est ni plus ni moins que de démocratiser l’amour de la cuisine à Sherbrooke!

Un jeune entrepreneur originaire de Montréal est au cœur de ce nouveau projet. M. David Gosselin a choisi la ville de Sherbrooke pour lancer son aventure entrepreneuriale, car il y a vu un potentiel pour son commerce. Fort de son expérience de cuisinier et ayant participé à l’ouverture de plusieurs restaurants en région, M. Gosselin a constaté qu’il y avait peu de fournisseurs locaux à Sherbrooke dans le domaine de l’équipement de cuisine professionnel et abordable. « Les bonnes tables sont nombreuses en région et il y a beaucoup d’amoureux de la cuisine. Pourtant, malgré la bonne réputation de la région en matière de restauration, il y a étonnamment peu de compétition chez les fournisseurs », explique M. Gosselin.

Avec l’Entrepôt de la cuisine, M. Gosselin souhaite ainsi offrir aux restaurateurs de la région une solution de rechange abordable aux autres fournisseurs du Grand Montréal. L’idée est de développer une relation de proximité avec ses clients pour les conseiller adéquatement, et de s’assurer que ce lien est au cœur du service à la clientèle. L’entrepreneur souhaite d’ailleurs développer des maillages avec des entreprises locales qui ont une offre commerciale complémentaire à la sienne.  Avec son offre de produits professionnels à bas prix, M. Gosselin désire également attirer la clientèle des foodies et des amateurs de cuisine. « Les gens vont découvrir qu’il est possible de s’équiper comme un chef, sans se ruiner », affirme M. Gosselin.

Une présence en boutique et sur le web!

Issu de la génération des milléniaux, M. Gosselin considère comme important d’avoir une stratégie de vente multicanal. Ainsi, en plus de la boutique physique située sur la rue Belvédère Sud, le commerce s’est doté d’un site web transactionnel qui permet aux clients de prendre connaissance des produits et de commander directement ceux offerts en boutique : casseroles, couteaux de cuisine, machine à pâte, table d’acier inoxydable, etc. « Il y a des gens qui souhaitent se déplacer en magasin pour avoir des conseils. D’autres préfèrent magasiner dans le confort de leur salon. Je crois qu’il est essentiel aujourd’hui de rejoindre ces deux types de clientèles », conclut M. Gosselin.

Il est à noter que l’Entrepôt de la cuisine a nécessité un investissement de 47 000 $ de la part de l’entrepreneur.

Ecuisine.ca | Facebook

Mots clés:

Partager cette page