Commerce Sherbrooke

Dollarama sort encore plusieurs lapins de son chapeau

Dollarama sort encore plusieurs lapins de son chapeau

Pâques n’a pas encore eu lieu, mais le détaillant Dollarama (Tor., DOL) a une nouvelle fois sorti des lapins de son chapeau lors des trois derniers mois de son exercice 2017 achevé fin janvier.

Non seulement l’entreprise montréalaise a-t-elle aisément dépassé les attentes des analystes au cours d’un trimestre où la comparaison était difficile-la chaîne avait connu un quatrième trimestre particulièrement solide l’an dernier–, mais elle a en plus relevé son dividende trimestriel, annoncé l’acceptation des cartes de crédit et augmenté la cible de magasins qu’elle vise exploiter à long terme.

Propulsée par une solide hausse de 5,8% des ventes comparables, un indicateur clé de la performance des magasins ouverts depuis un an, la chaîne de magasins de produits bon marché a dégagé un bénéfice de 1,24$ par action à son quatrième trimestre, supérieur à la prévision moyenne de 1,12$ des analystes sondés par Bloomberg. L’an dernier, le bénéfice s’était élevé à 1$ l’action.

Les ventes ont totalisé 854M$, en hausse de 11,5% par rapport au dernier trimestre de l’exercice 2016. Les analystes tablaient sur des recettes de 839,6M$.

Le détaillant a aussi amélioré sa performance au chapitre de la marge brute, celle-ci s’établissant à 41,4% comparativement à 40,8% au même trimestre un an plus tôt.

«Notre quatrième trimestre a été particulièrement remarquable, en partie grâce aux ventes des magasins comparables, et grâce à la marge brute qui a surpassé nos prévisions», a dit dans un communiqué le PDG de Dollarama, Neil Rossy.

[…]

Pour lire la suite de l’article de Yannick Clérouin, paru dans Les Affaires, c’est par ici !

Mots clés:

Partager cette page