Commerce Sherbrooke

À la chasse aux petits commerçants

À la chasse aux petits commerçants

Moins d’un détaillant québécois sur sept offre d’acheter ses produits en ligne. Les autres, les quelque 30 000 commerçants qui n’ont pas fait le saut, forment le formidable marché que vise GOLO, une plateforme montréalaise de commande mobile lancée cet hiver.

« Ça fait des années qu’on entend que les commerçants québécois ont une présence limitée en ligne, dit Philippe Marois, chef de l’exploitation chez FANS Entertainment, propriétaire de GOLO. Nous avons eu cette idée d’aider les commerçants locaux à concurrencer les géants en ligne. »

Du spectacle au commerce

GOLO (pour « Go Local ») regroupe déjà quelque 140 petits commerçants dans la grande région de Montréal. On y trouve de tout, beaucoup de restaurants, quelques boulangeries, fleuristes et cafés, qu’on peut trier par leur proximité, avec son code postal. Que ce soit sur un ordinateur ou avec l’application mobile, la transaction est assurée par GOLO, tandis que la présentation des produits et la livraison relèvent du commerçant.

[…]

Pour lire la suite de l’article de Karim Benessaih, paru dans La Presse, c’est par ici !

Mots clés:

Partager cette page