Commerce Sherbrooke

Les détaillants devront s’adapter aux jeunes!

Les détaillants devront s’adapter aux jeunes!

Les Milléniaux et la génération Z – qui sont-ils? M. Luc Durand d’Ipsos Québec posait la question lors de sa conférence présentée à Hop! le Sommet du commerce de détail ce 22 mars. Ce sont les consommateurs qui détiendront le plus grand pouvoir d’achat d’ici 10 ou 15 ans. Attention, ils représentent un véritable défi pour les marques!

Simplicité, efficacité, rapidité et avant-gardisme s’il vous plaît! Les nouvelles générations tiennent mordicus à ces valeurs. Bien différents de leurs prédécesseurs, les jeunes de 18 à 34 ans forcent les entreprises à se réinventer. Celles-ci doivent investir et agir maintenant pour récolter plus tard. Les séduire s’avère impératif, car si les compagnies manquent le bateau, elles se retrouveront en danger imminent sous peu. Idem pour les acteurs du commerce de détail.

Les Milléniaux représentent en ce moment 24 % des Canadiens, et leur poids démographique continue d’augmenter à une vitesse effrénée, entre autres en raison de l’immigration. Ils sont aussi talonnés par la génération Z (les 20 ans et moins). Toutefois, connaît-on vraiment ces acheteurs aux antipodes des baby-boomers et très distincts de la génération X?

Pour la première fois, le secteur de la vente se retrouve avec 5 groupes d’adultes à satisfaire, en plus des jeunes de 20 ans et moins (Z). Jusqu’à maintenant, les gens de marketing se concentraient sur les baby-boomers, la plus grande cohorte. Mais, ils devront effectuer un véritable virage pour viser les Milléniaux: l’avenir du commerce.

Le portrait des Milléniaux

Nés entre 1982 et 1998, ils ont entre 18 et 34 ans et ne forment pas un groupe homogène. On remarque de nombreuses différences entre les plus jeunes et les plus âgés de la génération, au point de les scinder en deux sous-groupes: les 18-24 ans et les 25-34 ans.

[…]

Pour lire la suite de l’article de Mireille Levesque, paru sur Isarta, c’est par ici !

Mots clés:

Partager cette page