Commerce Sherbrooke

Amazon accentue la pression sur ses concurrents

Amazon accentue la pression sur ses concurrents

Offerte depuis hier à Montréal, la livraison le lendemain du géant Amazon accentue la pression sur les autres détaillants et risque de faire augmenter les attentes des consommateurs.

Depuis hier, les membres du programme Prime – qui coûte 79 $ par année – ont droit à la livraison en moins de 24 heures dans l’île de Montréal. Le service est offert sept jours par semaine pour les commandes dépassant 25 $. Plus de 1 million d’articles de diverses catégories peuvent être livrés aussi rapidement.

« C’est un coup dur [pour les détaillants québécois] dans le sens où on offre un service une coche au-dessus. Pour le commerçant moyen, c’est pratiquement impossible à imiter, à équivaloir », commente JoAnne Labrecque, experte en vente au détail et professeure à HEC Montréal.

À son avis, Amazon vient « d’augmenter la norme », qui ne sera plus la livraison en deux ou trois jours. Mais pour les petits et les moyens détaillants, livrer si rapidement n’est tout simplement pas rentable, puisque les tarifs qu’on leur impose dépendent du volume qu’ils expédient. Bref, ils ne suivront pas.

[…]

Pour lire la suite de l’article de Marie-Ève Fournier, paru sur la Presse+, c’est par ici !

Mots clés:

Partager cette page