Commerce Sherbrooke

Repenser l’entreprise: «L’innovation passe par de vraies réponses aux problèmes de société»

Repenser l’entreprise: «L’innovation passe par de vraies réponses aux problèmes de société»

Pour l’entrepreneur en série David Côté, les entreprises doivent aujourd’hui orienter leurs réflexes d’affaires en fonction des grands enjeux de société.

À l’occasion de la prochaine conférence Novae à Québec, au cours de laquelle il interviendra sur le panel « Repenser l’entreprise », l’entrepreneur David Côté, à qui l’on doit les boissons Rise Kombucha, les restaurants Crudessence et, plus récemment, les jus Loop, nous partage sa vision de l’entreprise d’aujourd’hui.

« Au lieu de créer un besoin, une entreprise en 2017 doit plus que jamais apporter une solution à un problème sociétal. Aujourd’hui une entreprise, quelque soit sa structure, a besoin d’une raison d’être et de ne pas vendre seulement un produit ou un service », raconte David Côté, cofondateur de Loop, entreprise de jus pressés à froid qui, grâce à une approche d’économie circulaire, utilise comme matières premières des fruits et légumes qui étaient auparavant gaspillés. « Avec Loop, nous avons trouvé la raison de vivre de l’entreprise: combattre le gaspillage alimentaire en sauvant le plus possible les fruits et légumes qui sont perdus tous les jours. Le rôle d’une entreprise est désormais de répondre aux besoins criants de notre société. Et ces solutions doivent rentrer dans le moule capitaliste dans lequel nous évoluons pour avoir le plus grand impact possible. »

Selon l’entrepreneur, le rôle d’une entreprise en 2017 ne s’arrête pas seulement à une mission aux valeurs humaines, il faut aussi que la dynamique organisationnelle s’adapte à l’époque dans laquelle nous vivons. « Aujourd’hui, on ne travaille plus 40 ans dans la même entreprise. Les jeunes, dont la sensibilité pour l’entrepreneuriat est sans précédent, souhaitent non seulement travailler pour une entreprise qui a des valeurs proches des leurs, mais pouvoir également y avoir de grandes responsabilités. »

[…]

Pour lire la suite de l’entrevue de Maxime Albors avec l’entrepreneur David Côté, paru sur le site de NOVAE.CA, c’est par ici !

Mots clés:

Partager cette page