Commerce Sherbrooke

Le Free Go en expansion

Le Free Go en expansion

On célébrait à peine les succès du premier Frigo Free Go sur Wellington Sud, l’été dernier, que déjà la Corporation de développement économique communautaire de Sherbrooke (CDEC) reluquait d’un côté et de l’autre du centre-ville pour dénicher les partenaires qui permettraient de réitérer l’expérience dans d’autres quartiers. Moins d’un an plus tard, voilà qu’un second Free Go est officiellement annoncé dans l’Est et qu’un troisième volet se prépare pour l’automne, cette fois sur le campus de l’Université de Sherbrooke.

C’est le Cégep de Sherbrooke qui accueillera ce second Frigo Free Go le 16 mars pour un projet-pilote d’une période de trois mois. La Coopérative du Cégep de Sherbrooke figure bien entendu au nombre des partenaires de ce second volet, qui sera d’abord destiné à la clientèle collégiale, mais pas exclusivement.

«Le Free Go du cégep fonctionnera selon les mêmes principes que celui du centre-ville, c’est-à-dire que les partenaires vont y déposer leurs surplus alimentaires et que les gens qui ont envie ou besoin de les utiliser pourront s’y servir», note Sondès Allal, agente de développement à la CDEC et responsable du projet Frigo Free Go.

24 heures sur 24

Le projet-pilote du Cégep s’amorcera le 16 mars selon le modèle d’accessibilité de 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 présentement en vigueur dans le portique de L’Armée du salut sur Wellington. «Ce sera aux gens qui prennent le projet en charge au Cégep d’évaluer si le Free Go demeure accessible pendant la période estivale et selon quel horaire. Chose certaine, il sera encore là l’automne prochain», explique Mme Allal.

Pour lire la suite de l’article de Sonia Bolduc, paru dans la Tribune, c’est par ici !

Partager cette page