Commerce Sherbrooke

Les organismes du centre-ville désirent être parties prenantes du développement du quartier Well.inc

Les organismes du centre-ville désirent être parties prenantes du développement du quartier Well.inc

L’équipe Well.inc a rencontré une vingtaine de représentants d’organismes communautaires du centre-ville de Sherbrooke cette semaine pour identifier les préoccupations du milieu quant au projet du quartier de l’entrepreneur. Les organismes, ayant pignon sur rue sur la rue Wellington Sud ou desservant une clientèle fréquentant le quartier, se disent préoccupés par le projet, mais souhaitent jouer un rôle constructif dans son développement.

M. Philippe Cadieux, responsable des partenariats publics de Well.inc à la Ville de Sherbrooke, mentionne : « Les organismes nous ont fait part de leurs préoccupations, fort légitimes, quant à la cohabitation sociale dans le futur quartier, l’accessibilité au quartier par le transport actif et collectif, le logement abordable, les problématiques de pauvreté et de santé mentale, le verdissement du quartier, etc. Il y a plusieurs enjeux sur le territoire de la rue Wellington Sud, nous le comprenons et nous souhaitons travailler avec les organismes pour l’identification des mesures et des projets concrets pour favoriser la mixité sociale et l’intégration de l’ensemble de la communauté. Nous souhaitons tous, à terme, revitaliser ce secteur et nous souhaitons le faire dans le respect des diverses communautés. »

Les organismes ont signifié à l’équipe Well.inc leur désir d’être parties prenantes du développement du quartier. Plusieurs représentants d’organismes ont également souligné la nécessité d’une prise en charge organisationnelle et collective pour proposer à la Ville de Sherbrooke, et aux autres partenaires, des projets, des orientations de travail et des mécanismes de collaboration. « Nous sommes heureux de voir que les organismes souhaitent se concerter pour éventuellement lancer des pistes d’actions à la Ville. Cette dynamique de responsabilisation et de collaboration est porteuse pour le développement du quartier », souligne M. Cadieux.

La Ville s’est engagée à poursuivre le dialogue avec les organismes communautaires dans le cadre de ce dossier et à identifier, avec la collaboration de ces derniers, les mécanismes de collaboration qui devraient être mis en place rapidement en début d’année 2017.

30-

Renseignements :

Louis Gosselin
Chargé de communications médias
Service des communications
Ville de Sherbrooke
819 560-8664

Mots clés:

Partager cette page