Commerce Sherbrooke

Frais des cartes de crédit: les commerçants repartent en guerre

Frais des cartes de crédit: les commerçants repartent en guerre

Les petits commerçants reviennent à la charge contre les frais de traitement des cartes de crédit, qu’ils jugent trop élevés. Le géant américain Walmart leur a donné un coup de pouce hier en annonçant qu’il n’accepterait plus les cartes de crédit Visa dans ses magasins du Manitoba.

1,5 %

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a indiqué mercredi qu’il avait reçu les résultats d’une vérification concluant que « les sociétés Visa et MasterCard ont toutes deux respecté leurs engagements respectifs », engagements pris en 2014 et entrés en vigueur en avril 2015, soit de les réduire de 1,6 % ou plus à une moyenne maximale de 1,5 %. Malgré tout, Ottawa a fait part de son intention de réaliser « une autre évaluation des frais », sans toutefois donner plus de précisions. Le Conseil canadien du commerce de détail a qualifié d’« encourageante » cette promesse du gouvernement libéral.

INSATISFAITS

Les commerçants canadiens, petits et grands, demeurent toutefois largement insatisfaits de la modeste baisse des frais accordée par Visa et MasterCard. « Comment se fait-il que le traitement d’une carte de débit ne coûte que de 5 à 10 cents par transaction ? », demande Florent Gravel, PDG de l’Association des détaillants en alimentation (ADA) du Québec. Les commerçants rêvent qu’Ottawa emboîte le pas à l’Australie et à l’Union européenne, qui ont toutes deux plafonné les frais à 0,5 % ou moins. « Notre gouvernement s’est fait endormir au chloroforme par les compagnies de cartes de crédit », dénonce M. Gravel.

Pour lire l’article complet sur le site de La Presse, ça se passe ICI !

Mots clés:

Partager cette page