Commerce Sherbrooke

Commerce de détail : ni la brique ni le clic, seulement le public !

Commerce de détail : ni la brique ni le clic, seulement le public !

Wal-Mart paie 3,3 milliards de dollars américains (4,3 G$ CA) pour acquérir Jet.com, une entreprise déficitaire. Elle se procure essentiellement une plateforme et un savoir-faire en matière de commerce en ligne.

Malgré une performance financière et boursière honorable, Canadian Tire remplace brutalement son chef de la direction pour, lit-on dans son communiqué, «bien s’adapter à la complexité croissante du nouveau monde du commerce de détail» – c’est-à-dire le recours au commerce en ligne.

Des pontifes concluent – encore une fois – que le magasin brique et mortier est voué à sa perte.

Et pourtant.

Apple, qui vend certes beaucoup en ligne, investit des fortunes dans l’ouverture et le fonctionnement de boutiques haut de gamme partout dans le monde, avec le succès que l’on sait. De son côté, Dell, qui a à toutes fins utiles inventé il y a 30 ans le modèle d’entreprise de l’ordinateur offert exclusivement en ligne, a commencé il y a moins de 10 ans à distribuer ses ordinateurs dans des réseaux conventionnels, notamment chez Walmart, mais aussi chez Best Buy et chez Bureau en Gros.

[…]

Pour lire l’article de Robert Dutton au complet sur le site de Les Affaires ça se passe ICI !

Mots clés:

Partager cette page