Commerce Sherbrooke

Rapport annuel 2015 : « La confiance en l’avenir permet de franchir une épreuve qui rend plus fort. »

Rapport annuel 2015 : « La confiance en l’avenir permet de franchir une épreuve qui rend plus fort. »

Dans les dernières années, le monde du commerce de détail et de services a traversé un véritable tsunami. Une vague de changements sans précédent. Eh bien, peu à peu, les commerçants sherbrookois se sont retroussés les manches et ont usé de créativité pour affronter ces bouleversements majeurs. Du moins, c’est ce que les données économiques de l’année 2015 tendent à confirmer.

Dans les faits, plusieurs indicateurs ont connu une croissance positive en 2015. Le nombre de permis de construction et de rénovation a subi une belle progression; les entreprises de Sherbrooke ont intégré davantage le Web dans leurs stratégies d’affaires; le nombre de projets qui se sont concrétisés a augmenté drastiquement, contribuant à accroître de 5% le nombre d’emplois dans le secteur du commerce de détail à Sherbrooke. Et ce n’est pas tout. Non, seulement le nombre de faillites a chuté de façon substantielle, mais 87% des gens d’affaires ont une perception positive de la situation économique de Sherbrooke et de leur entreprise pour les prochaines années.

« Ces résultats positifs, nous les devons à l’engagement indéfectible des membres du conseil d’administration, de nos employés, de nos différents partenaires et surtout de l’ensemble des entrepreneurs de Sherbrooke. Leur détermination en vue de concrétiser leurs rêves, de prendre des risques et d’utiliser leur plein potentiel de créativité, nous aura permis de répondre aux besoins des consommateurs de Sherbrooke et d’ailleurs », clame fièrement Louisda Brochu, président de Commerce Sherbrooke, en rappelant l’importance du secteur commercial pour l’économie sherbrookoise.

Malgré cette embellie économique, l’évolution du taux général d’inoccupation des locaux commerciaux continus de grimper. Qu’est-ce qui explique cette situation? « Comme vous savez, nous vivons actuellement des transformations majeures dans le secteur du commerce de détail. Au cours des dernières années, plusieurs grandes surfaces ont fermé leurs portes un peu partout au Canada. Par exemple, la fermeture du magasin Target, qui occupait une imposante superficie de 13 000 mètres carrés, a eu impact imposant sur ces données.  Il faut donc être vigilant et se donner les moyens de bien évaluer le taux d’absorption annuel de l’offre en espaces commerciaux.», selon Gilles Marcoux, directeur général de Commerce Sherbrooke.

Aider les investisseurs concrètement

Chaque année, Commerce Sherbrooke accueille de plus en plus de nouveaux investisseurs à Sherbrooke. Cette année, l’organisation paramunicipale a battu tous les records. « On a littéralement doublé le nombre de projets concrétisés en 2015 par rapport à l’an dernier », annonce M. Brochu. C’est donc dire que l’équipe de la Corporation de développement commercial a participé à la mise en œuvre de 42 projets entrepreneuriaux et a été sollicitée par 154 investisseurs pour son service d’accompagnement.

« Cette augmentation significative peut s’expliquer par une amélioration constante des outils mis à la disposition des investisseurs, notre expertise de plus en plus reconnue, les services de communication très appréciés et l’implication de nos employés sur le terrain », explique M. Marcoux.

De plus, en 2015, l’organisme de développement économique a mis en place trois nouveaux outils pour les investisseurs. Commerce Sherbrooke a confirmé un nouveau partenariat avec les concepteurs de la plateforme Web Potloc.com afin de bonifier la localisation de ses clients; une nouvelle trousse de bienvenue d’une valeur de plus de 7 000 dollars a été créée grâce à une dizaine de partenaires locaux pour aider financièrement les promoteurs de nouveaux projets d’affaires; et un système de client mystère a été organisé en collaboration avec les étudiants en technique de Gestion de commerce du Cégep de Sherbrooke et C3 Estrie.

Il est également important de mentionner que grâce au Programme d’aide à la rénovation des locaux commerciaux et des façades de la Ville, le secteur privé a investi 3,6 millions de dollars dans la trame commerciale sherbrookoise. « Pour chaque dollar investi par la Ville dans ce programme, le secteur privé investit 10 dollars. C’est un succès fulgurant qui assure la revitalisation de nos zones commerciales », croit le président de Commerce Sherbrooke.

« Pour et avec les gens d’affaires »

Depuis ses balbutiements, Commerce Sherbrooke assure une présence aux quatre coins du grand Sherbrooke grâce à ses projets de développement dans les secteurs de rue King Est, du centre-ville, du chemin de Saint-Élie, de Lennoxville et de Bompton. « Nous avons une équipe de chargés de projet qui travaille main dans la main avec les acteurs socioéconomiques des différents secteurs pour assurer un développement durable de ces zones commerciales », précise M. Brochu.

« Pendant qu’on mobilisait les commerçants de Lennoxville pour créer la nouvelle image de marque du secteur et la phrase de positionnement « Explore Lennox », on aidait l’Association des gens d’affaires du centre-ville de Sherbrooke à mettre en place une panoplie d’initiatives structurantes telles que Bouffe ton Centro. Notre force est que nous sommes impliqués tous les jours sur le terrain pour et avec les gens d’affaires des différents quartiers de la ville », ajoute-t-il.

Et ce n’est pas tout! Dans la dernière année, l’équipe de Commerce Sherbrooke a organisé la troisième édition des Rendez-vous du commerce qui a rassemblé plus de 150 commerçants sherbrookois; elle a rédigé deux magazines au sujet des principaux enjeux commerciaux et a sensibilisé les commerçants, grâce à son projet « Branchez-vous! », sur l’importance d’assurer une présence sur le Web afin de profiter de l’essor du commerce en ligne.

Une confiance en l’avenir

« Malgré une économie fragilisée par un taux de croissance des ventes de seulement 0.9 % au Québec, la trame commerciale sherbrookoise se porte bien. De plus, grâce à un sondage que nous avons effectué l’année dernière, nous savons que les commerçants ont confiance en l’avenir. Chez Commerce Sherbrooke, nous nous efforçons quotidiennement de soutenir les entrepreneurs d’aujourd’hui et de demain, puisqu’ils font partie d’un écosystème qui connaît d’importants bouleversements. Mais comme disait un célèbre auteur français : « La confiance en l’avenir permet de franchir une épreuve qui rend plus fort », conclut d’un ton assuré M. Brochu.

Cliquez ici pour accéder à la version intégrale du rapport annuel 2015.

 

Mots clés:

Partager cette page