Commerce Sherbrooke

«Therrien Couture, la petite firme qui monte, monte»

«Therrien Couture, la petite firme qui monte, monte»

En cinq ans, Therrien Couture a ouvert trois bureaux et son effectif a grimpé de près de 80 %, ce qui en fait le cabinet juridique ayant la plus forte progression parmi le Top 30 des cabinets d’avocats de Les Affaires. Il a grimpé de quatre places depuis l’année dernière.

Comptant 142 employés, il fait maintenant partie des plus grands cabinets provinciaux, pas loin derrière les Lapointe Rosenstein Marchand Melançon et Dunton Rainville. «Chaque fois que nous arrivons dans un nouveau marché géographique, nous recevons des appels d’avocats qui veulent se joindre à nous», dit Normand Therrien, associé et chef de la direction.

Le bureau de Laval illustre bien cet engouement. Il a été ouvert au début 2015 à la suite de l’acquisition de Thibault Avocats et de la société Édilex (formation en ligne, modèles de contrat, documentation automatisée). L’effectif est passé de 15 à 36 personnes, et le bureau a déjà dû s’installer dans des locaux plus vastes. «Je me demande même si nous ne devrons pas exercer bientôt notre option sur le quatrième étage», s’interroge M. Therrien, qui a fondé le cabinet en 1994 à Saint-Hyacinthe avec Jean-Luc Couture.

Un effet d’embrasement

C’est l’ouverture d’un deuxième bureau à Brossard en 2011 qui a accéléré la croissance du cabinet. «Nous avions déjà une large clientèle sur la Rive-Sud, et elle a encore grandi avec notre arrivée dans un emplacement plus central», souligne M. Therrien.

Peu après, l’intégration de deux petits cabinets et l’ouverture d’un bureau à Sherbrooke ont eu un «effet d’embrasement», poursuit-il. «Nous avons gagné de l’expertise et une plus grande capacité à attirer des talents. De plus, nous avons eu la masse critique nécessaire pour former des équipes de spécialistes, en droit fiscal notamment. Cela nous a permis de décrocher des mandats plus sophistiqués.»

[…]

Pour en savoir plus et lire le texte complet dans Les Affaires, ça se passe ICI!

Source : Les Affaires

Partager cette page