Commerce Sherbrooke

«Les SDC veulent s’unir pour vivifier le commerce de détail»

«Les SDC veulent s’unir pour vivifier le commerce de détail»

Le Regroupement des sociétés de développement commercial (SDC) du Québec devrait revoir le jour d’ici l’automne prochain. Ses représentants espèrent ainsi promouvoir leur modèle axé sur les artères commerciales des centres-villes, essentiel selon eux en ces temps difficiles pour le commerce de détail.

La volonté des SDC à se mobiliser n’est pas étrangère aux difficultés que vivent les commerces de proximité. «Le problème semble être semblable partout [dans la province]. C’est difficile pour les commerçants qui sont sur des rues du centre-ville», constate André Poulin, président de l’Association des SDC de Montréal et l’un des instigateurs du projet de regroupement. «On laisse construire des centres d’achat en périphérie des villes, on a laissé aller pendant des années.»

Pareille association existait il y a une dizaine d’années, mais a été dissoute. M. Poulin juge qu’il est temps de la relancer afin de donner un coup de barre à l’économie locale à la grandeur du Québec. «On pense que c’est un important instrument de développement économique, mais mal connu et mal utilisé. On croit que c’est important qu’on augmente le nombre de ces organisations-là. […] Le regroupement va se mettre en place et on aura une voix au niveau provincial.»

[…]

Pour en savoir plus et lire le texte complet dans le journal Le Soleil, ça se passe ICI!

Mots clés:

Partager cette page