Commerce Sherbrooke

«Les réformes de Québec font mal à Jean Coutu»

«Les réformes de Québec font mal à Jean Coutu»

La réduction des honoraires des pharmaciens décrétée par Québec n’a pas encore eu de répercussions dans le réseau de Jean Coutu. Mais « ça va devenir de plus en plus difficile de maintenir les services s’il y a des ponctions sans compensations », affirme le président et chef de la direction, François J. Coutu.

Selon un sondage réalisé pour l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP), l’amputation des revenus s’est gravement fait sentir dans le réseau. Près de 1000 emplois ont été perdus (d’octobre à février). Les heures d’ouverture et l’offre de services ont en outre été réduites un peu partout.

Ce sombre portrait n’est pas représentatif de ce qui se passe chez Jean Coutu, soutient son grand patron. Il ne recense d’ailleurs aucune mise à pied. Ce qui ne veut pas dire que la baisse de revenu des franchisés est sans conséquence.

« C’est sûr qu’il n’y a pas eu de création d’emplois chez nous depuis, ça, c’est sûr ! Par contre, on a tenté de maintenir les services. »

[…]

Pour en savoir plus et lire le texte complet dans La Presse, ça se passe ICI!

Source : La Presse

Mots clés:

Partager cette page