Commerce Sherbrooke

Portrait de la génération Y

Portrait de la génération Y

On les appelle « les milléniaux », parce qu’ils sont nés dans les années 80 et 90, et les premiers ont donc commencé à vivre leur vie adulte au tournant du millénaire. On les nomme aussi parfois « les Y », parce qu’ils ont suivi la génération X, celle qui a dû se faire une place après le tsunami démographique qu’ont été les baby-boomers. Certains les décrivent en outre comme la génération « écho », parce qu’ils sont la réponse biologique du baby-boom, les enfants de ceux qui nous ont donné le rock and roll et mai 68.

Ce sont les jeunes dans la vingtaine et la trentaine dont tous les publicitaires parlent, que tous les marketeurs veulent séduire.

Car comme il y a eu un très grand nombre de boomers, il y a un très grand nombre de descendants de boomers, même si les familles sont moins nombreuses et les taux de fécondité, moins élevés. On compte quelque 71 millions de ces Y-milléniaux-écho aux États-Unis – contre 41 millions pour les membres de la génération X qui les précèdent. Au Canada, on parle de près de 9 millions de Y, soit le quart de la population.

[…]

Pour en savoir plus et lire l’article complet dans le journal La Tribune, ça se passe ICI!

Partager cette page