Commerce Sherbrooke

Le Cul de Poule : comme à la télé!

Le Cul de Poule : comme à la télé!

Dans le cadre de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, qui se déroule du 16 au 22 novembre, Pro-Gestion Estrie et Commerce Sherbrooke vous proposent une série de textes mettant en lumière les entrepreneurs du regroupement volontaire «Les Belles Boutiques Gourmandes du quartier King-Alexandre».

Pour en savoir plus sur cette initiative, nous vous invitons à consulter cet ARTICLE.


 

Ouvert depuis le début septembre rue Aberdeen, coin Alexandre, Le Cul de poule offre un coup d’œil saisissant dès qu’on en franchit le seuil. « C’est un commentaire qui revient souvent lorsque les gens arrivent au local : Wow! C’est comme à la télé! » confie en souriant le propriétaire des lieux, Daniel Chassé. Ce dernier a bien fait ses devoirs, car tout a été pensé pour offrir une expérience incomparable à ses clients.

« J’aime cuisiner et j’avais envie de pousser les cours de cuisine à un autre niveau, comme cela se fait à Montréal et en périphérie, et rien de tel n’existait à Sherbrooke. Pourtant, on y retrouve de nombreux chefs talentueux et passionnés », explique M. Chassé.  Grâce à Commerce Sherbrooke, il a déniché le parfait local, l’a patiemment aménagé avec la complicité du propriétaire des lieux, puis a ouvert ce vaste espace à la fois chaleureux et convivial. Le concept est simple : plusieurs fois par semaine, des chefs invités viennent offrir des ateliers de dégustation, de démonstration ou de formation au cours desquels un groupe d’au maximum 12 participants peut apprendre leurs trucs de pro, puis savourer le fruit de leur travail. Canard, saucisses, mets végétariens, marinades ou chocolat, toutes les spécialités sont abordées et l’entrepreneur déniche chaque fois le spécialiste idéal qui partagera ses connaissances dans la bonne humeur et le plaisir.

Celui qui a fait ses armes durant 30 ans à la tête d’INC Copiexpert est heureux du résultat obtenu : « Le local est lumineux et polyvalent. En plus des ateliers, j’y accueille des fêtes privées, des réunions et des dégustations… les projets ne manquent pas! Déjà, les commentaires sont positifs, les participants reviennent et des chefs m’appellent pour offrir leurs services, ça prouve que mon concept répond à un besoin! » Voilà la preuve que, quand on prend le temps de bien mûrir son projet d’affaires, il a toutes les chances d’obtenir le succès escompté.

Le Cul de Poule / 266, rue Aberdeen

Un texte de La Plume rouge.

bbg

 

Partager cette page