Commerce Sherbrooke

Vendre son entreprise : oui, mais on fait comment?

Vendre son entreprise : oui, mais on fait comment?

Avant tout, planifier la vente de son entreprise, c’est se préparer à un changement majeur dans sa vie. Qu’est-ce qui attend l’entrepreneur après, quelle est sa nouvelle aventure ?  De plus, est-ce qu’il y a vraiment un avenir pour l’entreprise ou ferait-on mieux de la fermer?

Prévoir du temps !

Pourquoi? Avant tout parce que pour espérer en tirer un meilleur prix, il est utile de préparer son entreprise. Nous y reviendrons plus en détail dans un prochain article. Sachez seulement que selon votre situation, cela pourrait s’échelonner sur une période de deux ans, donc n’attendez pas au dernier moment! De plus, la transaction dure généralement un minimum de 6 mois quand tout va bien et que le repreneur est connu, sinon il faut compter un à deux ans de plus s’il vous faut chercher un repreneur.

C’est une démarche énergivore pour l’entrepreneur, qui se fera questionner sur ses choix passés et ses orientations futures, il est donc mieux de commencer quand l’entrepreneur a encore plein d’énergie et que l’entreprise est encore attirante pour les repreneurs!

Trouver un acheteur

Après avoir interrogé vos proches et certains de vos employés qui pourraient selon vous détenir un potentiel entrepreneurial, personne ne semble intéressé à reprendre votre entreprise. Vous choisissez l’option de trouver un repreneur externe ou un acheteur stratégique.

Comment s’annoncer? Les entrepreneurs craignent souvent de parler de la vente de leur entreprise de peur de faire fuir leurs clients et leurs employés clés. Ils ne veulent pas faire penser que l’entreprise se trouve dans une mauvaise posture! Cependant, tout est dans la manière d’en parler : vous travaillez à l’avenir de votre entreprise!

Pour vendre votre entreprise, vous pouvez choisir de rester anonyme ou non, et selon le type d’entreprises et de repreneurs recherchés, les façons de faire savoir que votre entreprise est à vendre seront différentes, en passant de Kijiji à un courtier spécialisé dans la vente d’entreprise.

Avant d’entamer toute discussion sérieuse avec un repreneur potentiel, personne morale ou personne physique, il est important de lui faire signer une entente de confidentialité. Pourquoi? Parce qu’il serait dommageable pour votre entreprise de voir un concurrent partir avec votre liste de clients ou un repreneur décider de copier votre offre sans se donner la peine de vous racheter. Votre avocat ou notaire pourra vous fournir un modèle d’entente à ce sujet.

Les négociations : se faire accompagner est un atout

Négocier l’achat ou la vente d’une entreprise est un métier comportant de nombreuses subtilités. Se faire accompagner par un professionnel, comptable, avocat, fiscaliste, notaire, courtier d’entreprises s’avère un atout, car cette ressource aura à cœur de défendre vos intérêts dans le dossier.

Vous êtes en pleine réflexion? N’hésitez pas à contacter le Centre de transfert d’entreprise du Québec pour discuter de vos différentes options et voir quelles seront vos prochaines actions.

Mots clés:

Partager cette page