Commerce Sherbrooke

Rapport annuel 2014 : des signes de reprise économique pour mieux regarder vers l’avenir

Rapport annuel 2014 : des signes de reprise économique pour mieux regarder vers l’avenir

Après une année particulièrement éprouvante dans le secteur des commerces de détail et de services, l’année 2014 a présenté des signes de reprise économique très encourageants. Le président de Commerce Sherbrooke, M. Louisda Brochu, a profité du dépôt du rapport annuel de l’organisation, au conseil municipal, pour dresser des constats quant à la vitalité du secteur du commerce de détail et de services de Sherbrooke et l’organisation qu’il préside.

Un certain Franklin D. Roosevelt disait que « la seule limite dans nos accomplissements et nos réalisations de demain, ce sont nos doutes d’aujourd’hui ». Pour contrer le marasme économique ambiant, Commerce Sherbrooke et ses partenaires ont donc relevé leurs manches au cours des derniers mois afin de mettre en branle de nombreuses réalisations pour soutenir les entrepreneurs d’aujourd’hui et de demain.

Depuis sa création, Commerce Sherbrooke assure une présence aux quatre coins du grand Sherbrooke grâce à ses projets de développement dans les secteurs de rue King Est, du centre-ville, du chemin de Saint-Élie, de la rue Queen et de Brompton. Pendant que Rues principales King Est recevait la Certification « Les 4 AS du développement durable et concerté », le centre-ville de Sherbrooke accueillait plus de 10 000 épicuriens dans le cadre de la deuxième édition de Bouffe ton Centro. Nul doute que la Corporation de développement commercial a non seulement consolidé ses projets de développement, mais également bonifié plusieurs initiatives en assurant la participation proactive des acteurs socioéconomiques des différents milieux.

Au-delà de ces projets de développement, l’équipe de Commerce Sherbrooke travaille main dans la main avec les investisseurs. En 2014, l’organisation paramunicipale a traité 162 demandes d’investisseurs et a aidé 12 promoteurs immobiliers dans leurs démarches. Le nombre total de dossiers traités s’élève donc à 174, comparativement à 164 en 2013. En somme, il s’agit d’une augmentation de 6,09 %. L’ensemble des démarches de la dernière année a mené à l’implantation de 21 projets d’affaires qui ont créé environ 130 emplois directs.

Et ce n’est pas tout. Dans la dernière année, Commerce Sherbrooke a lancé le projet « Branchez-Vous! », qui a pour objectif d’assurer une présence plus accrue des entreprises sherbrookoises sur le web. L’organisation a également ficelé les dernières étapes pour la mise en œuvre du nouveau Plan directeur d’aménagement durable du centre-ville. Elle a organisé la deuxième édition des Rendez-vous du commerce avec la conférencière Michelle Blanc. Et Commerce Sherbrooke a aussi su maintenir une présence importante dans les médias traditionnels et non traditionnels afin de garder un contact constant avec les Sherbrookois.

Une économie fragile, mais en croissance

En ce qui concerne l’évolution commerciale, contrairement à ce qu’on pourrait croire, les consommateurs ont été au rendez-vous en 2014. Selon l’étude « Bilan 2014 et perspectives 2015 », réalisée par le Groupe Altus Recherche Marketing pour le compte du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), les ventes au détail dans la province du Québec ont augmenté de 2,6 %, comparativement à 1,5 % en 2013. Selon le CQCD, les ventes ont totalisé 109,1 milliards de dollars en 2014, soit près de trois milliards de plus qu’en 2013.

Pour Sherbrooke, cette hausse des ventes a eu un impact positif sur le nombre de locaux commerciaux de détail et de services sur le territoire. Bien que certaines fermetures aient fait les manchettes, au cours des derniers mois, le nombre de commerces a augmenté sur le territoire sherbrookois. Il est passé de 4 924, en 2013, à 4 943, en 2014, soit une légère croissance de 0,39 %. Au total, en excluant les fermetures,  on dénombre 121 nouveaux commerces à Sherbrooke au terme de la dernière année, comparativement à 104 pour 2013.

De plus, l’année 2014 a marqué le retour de la croissance du nombre et de la valeur des permis de construction et des certificats d’autorisation octroyés par la Ville de Sherbrooke. Au total, l’année dernière, la Ville a délivré 504 permis, pour un investissement de 59,5 M$, alors qu’en 2013, on avait délivré 479 permis, pour une valeur de 53 M$. À ces investissements dans le secteur du commerce, on peut également ajouter les 56,5 M$ qui ont été investis dans le secteur institutionnel en 2014. Encore sur le plan des investissements, la Ville de Sherbrooke, par le Programme d’aide à la rénovation des locaux commerciaux et des façades, soutient les entrepreneurs pour favoriser les investissements privés. « En 2014, ce sont environ 14 $ d’investissements privés réalisés pour chaque dollar public investi. Cela représente le plus haut ratio d’investissements privés par investissements publics depuis 2007 », précise fièrement M. Brochu.

Par ailleurs, l’emploi dans le secteur du commerce de détail et de services dans la région métropolitaine de Sherbrooke (RMR) a progressé de 5,1 % entre 2013 et 2014, passant de 76 400 à  80 300 emplois. C’est donc dire que ce secteur de l’emploi a contribué à la création de 3 900 nouveaux emplois dans la région.

La seule ombre au tableau est le nombre croissant de locaux commerciaux inoccupés qui est passé de 739 à 863. « Ces chiffres peuvent être attribuables à des fermetures telles Bricomax et Meubles Ashley, mais également au développement de nouveaux locaux commerciaux qui n’ont pas immédiatement trouvé preneurs », mentionne M. Brochu.

Des services spécialisés et appréciés

Commerce Sherbrooke réalise annuellement une enquête sur la satisfaction des entrepreneurs qui ont utilisé les services professionnels de Commerce Sherbrooke dans leurs démarches d’investissement. Le directeur général de Commerce Sherbrooke, M. Gilles Marcoux, a tenu à préciser : « Je suis heureux de constater que les entrepreneurs, dans une proportion de 90 %, sont très satisfaits des services obtenus par l’équipe de Commerce Sherbrooke pour répondre à leurs besoins qui varient de la recherche de locaux, aux études d’achalandage jusqu’aux données du marché potentiel. Commerce Sherbrooke offre des services de première ligne pour les entrepreneurs et ces résultats confirment que notre équipe livre la marchandise! ».

Malgré ces bonnes nouvelles, Commerce Sherbrooke demeure prudent, puisque les entrepreneurs sherbrookois devront composer avec un écosystème de plus en plus complexe. Ces derniers devront constamment repousser les limites de leur créativité pour consolider et accroître leurs différents marchés. Comme le soulignent plusieurs experts et analystes du développement commercial, le rôle du magasin tel que nous le connaissons aujourd’hui est en pleine mutation. La taille des boutiques, la présence sur le web et l’interaction avec la clientèle par les réseaux sociaux ne représentent qu’une infime partie des enjeux à considérer dans les prochaines années pour les entrepreneurs de tout acabit.

Pour l’année 2015, Commerce Sherbrooke souhaite maintenir et même bonifier ses activités tout en travaillant ardemment sur un objectif absolu qui émane directement de sa mission, c’est-à-dire offrir aux citoyens et citoyennes de Sherbrooke une desserte commerciale cohérente et productive sur l’ensemble du territoire.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour consulter l’ensemble du Rapport annuel 2015!

rapportannuel

Mots clés:

Partager cette page