Commerce Sherbrooke

Le Refuge des brasseurs ou … des étudiants!

Le Refuge des brasseurs ou … des étudiants!

Ils sont jeunes, dynamiques et passionnés. Ils mijotent ce projet depuis 3 ans. Ce sera bientôt chose faite! Lundi le 9 mars à partir de 15h30, Marc-Olivier Brault, Louis-Philippe Brault et Myriam Tremblay-Collin, les trois copropriétaires de cette nouvelle microbrasserie, ouvriront les portes du Refuge des brasseurs. Ils n’ont pas ménagé les efforts pour concrétiser leur projet. Ils ont investi des sommes importantes pour rénover et transformer la bâtisse du 2155, rue Galt Ouest, qui abritait le bar La Fakulté.

Leur histoire n’est pas banale. Quand on demande à Marc-Olivier Brault d’où leur vient l’idée de partir une microbrasserie, il répond spontanément «C’est un accident»! Il y a trois ans, ils avaient décidé de se faire une petite soirée et boire du vin. Mais surprise…une fois rendus à la maison avec ce qu’ils pensaient être du vin prêt à boire, ils découvrent que c’est plutôt un kit pour en faire 65 litres! «Comme nous étions pris avec ce kit, nous avons décidé d’acheter l’équipement qui manquait pour en fabriquer. Nous avons trouvé l’expérience très intéressante et avons appris qu’avec le kit pour faire le vin, nous pouvions faire de la bière. En brassant nos premières bières, nous avons développé une passion pour ce domaine et c’est là que tout a commencé», raconte Marc-Olivier.

Les trois entrepreneurs décident donc par la suite d’investir dans un véritable équipement pour fabriquer leur bière. Depuis ce temps, ils n’ont cessé d’améliorer leurs recettes  et sont fins prêts à ouvrir leurs portes au grand public.

Le Refuge des brasseurs offre cinq bières de leur cru, deux bières en fût et trois autres en bouteille, qu’on appelle «invitées» car brassées à Ste-Hyacinthe par les Brasseurs du Monde. «Ils sont un partenaire important de notre projet. Nos recettes sont également brassées dans leurs installations pour l’instant», indique Marc-Olivier. Un cidre de pomme en fût du Verger Ferland est également offert.  L’offre pourra encore se développer car huit lignes de fût supplémentaires sont prévues pour une phase deux. Afin de compléter leur offre, un menu de style pub est offert tous les soirs et les vendredis midi. On y retrouvera notamment des nachos, des paninis et  des hot-dogs européens.  

Ce projet permet non seulement de revitaliser un bâtiment et de dynamiser le secteur, mais vient également créer près de 30 emplois. La microbrasserie occupera une superficie de 7000 pieds carrés sur trois étages incluant une mezzanine.

Commerce Sherbrooke est fier d’avoir participé au développement de ce projet.

Mots clés:

Partager cette page