Commerce Sherbrooke

Priorité Sherbrooke : fidélisez votre clientèle!

Priorité Sherbrooke : fidélisez votre clientèle!

*Cet article est paru dans l’édition automne 2014 de l’Observatoire Commercial. Pour en savoir plus, cliquez ICI.

Depuis quelques années, on nous rabat sans cesse les oreilles quant à l’importance d’acheter local. Toutefois, encore aujourd’hui, très peu de gens peuvent se targuer de favoriser les commerçants de leur patelin au détriment des grandes chaînes à l’extérieur de Sherbrooke comme le DIX30. C’est sur cette prémisse, qu’en février 2011, l’équipe de la Chambre de commerce de Sherbrooke a mis en place le projet avant-gardiste Priorité Sherbrooke. 

«On avait pour objectif de fidéliser la population sherbrookoise aux commerces d’ici», s’exclame d’entrée de jeu, Serge Audet, fondateur et coordonnateur du projet Priorité Sherbrooke. Mais pourquoi les entreprises locales? «Les grandes organisations sont d’ores et déjà structurées en ce qui a trait à la fidélisation de leur clientèle, tandis que les petites entreprises ont besoin d’aide et c’est indéniablement le rôle de la Chambre de commerce de trouver des solutions», analyse-t-il. 

Et lorsqu’on se questionne sur les résultats concrets de Priorité Sherbrooke, il suffit de discuter quelques minutes avec un commerçant-participant pour comprendre la portée de cette initiative. Mario Côté, propriétaire de la boutique Fleuriste Marie Fleur, située au 1221, rue King Ouest, ne tarit pas d’éloges lorsqu’on lui parle de ce programme de fidélisation. «C’est 10 à 20 % de ma clientèle qui utilise régulièrement sa carte. Grâce à Priorité Sherbrooke, que nous utilisons depuis son inauguration, nous avons augmenté considérablement l’achalandage de notre boutique avec de nouveaux clients qui n’avaient jamais franchi nos portes auparavant», se réjouit l’entrepreneur qui est en affaires depuis plus de vingt ans. 

Les avantages coûts-bénéfices 

Pour monsieur Audet, les avantages pour les gens d’affaires qui s’inscrivent à ce programme de fidélisation sont substantiels. «Nous offrons de la publicité pour chacun de nos membres et ces derniers ont également accès à certaines statistiques très intéressantes et pertinentes au sujet de la provenance et des habitudes de consommation de leurs acheteurs». Malgré tout, selon le propriétaire de Fleuriste Marie Fleur, il ne faut pas se reposer sur ses lauriers, car il ne suffit pas d’implanter un système de fidélisation dans son commerce pour voir son chiffre d’affaires bondir. «Pour assurer le succès de Priorité Sherbrooke, la Chambre de commerce et les commerçants ont une responsabilité partagée. Les gens d’affaires doivent être proactifs et convertir leurs clients en utilisateurs assidus de ce programme de fidélisation».

http://www.prioritesherbrooke.ca

Mots clés:

Partager cette page