Commerce Sherbrooke

Un vent de fraîcheur sur la rue Alexandre

Un vent de fraîcheur sur la rue Alexandre

Lorsqu’on souhaite revitaliser un pôle commercial, une grande part du succès réside dans la participation des acteurs socioéconomiques du milieu. Et ça, Philippe Dusseault et Lise Drapeau en sont persuadés. Au cours des derniers mois, ces entrepreneurs sherbrookois ont décidé de se retrousser les manches et de participer activement à la revitalisation de la rue Alexandre. Muni d’une volonté hors du commun et d’un désir d’être des acteurs du changement, ils n’ont pas hésité une seconde à délier les cordons de leur bourse.

Sous la bannière d’Immeubles Must Urbain, C’est plus d’un demi-million de dollars qui ont été investis dans l’immeuble situé au 291-293, rue Alexandre afin de mettre sur pied un projet intégrant des locaux commerciaux et des lofts haut de gamme. «Notre objectif avec ce projet est de paver la voie à d’autres investisseurs qui désirent bonifier les offres résidentielle et commerciale au centre-ville. Nous croyons sincèrement au potentiel de ce secteur névralgique de Sherbrooke. En offrant des logements haut de gamme, nous désirons attirer des jeunes professionnels au centre-ville», explique d’entrée de jeu l’entrepreneur.

Centre-ville 2020

De son côté, Gilles Marcoux, directeur général de Commerce Sherbrooke, se réjouit de cet investissement majeur. Selon ce dernier, le projet de M. Dussault s’inscrit parfaitement dans la démarche Centre-ville 2020. «C’est une étape importante pour la rue Alexandre et le centre-ville. Depuis 2011, nous travaillons ardemment à la mise en œuvre d’une nouvelle vision de développement pour ce secteur commercial.  Nul doute que la mixité et la bonification de l’offre résidentielle sont des éléments essentiels que nous désirons intégrer à cette vision», clame-t-il.

Philippe Dusseault abonde dans le même sens. «Il y a un besoin qui se fait sentir pour ce type d’habitation au centre-ville. De plus en plus de jeunes professionnels désirent s’établir au cœur de la ville afin de profiter des avantages liés aux services publics et aux commerces de proximité. Pour nous, il est indispensable de développer ce type d’habitation afin de solidifier la structure commerciale du secteur».

D’ailleurs, le Commissaire commercial a un message pour les propriétaires immobiliers du centre-ville : «Il faut prêcher par l’exemple et travailler ensemble. Nous avons besoin de votre aide pour développer de façon cohérente la structure commerciale du quartier central!».

C’est donc un vent de fraîcheur qui déferle sur la rue Alexandre. «Ce n’est qu’un début. Nous avons des idées plein la tête pour ce secteur de la ville», conclut d’un ton optimiste l’entrepreneur.

Mots clés:

Partager cette page