Commerce Sherbrooke

Le retour de la cuisine de rue à Montréal

Cuisine de rue

Après Vancouver, Calgary, Toronto et Ottawa, et après l’avoir interdite pendant 66 ans, Montréal revoit sa politique en matière de cuisine de rue.

En effet, à partir du 20 juin et jusqu’au 29 septembre prochain, 17 restaurateurs de rue se verront autorisés, dans le cadre d’un projet pilote, à occuper 9 sites du centre-ville de 7 h à 22 h, tous les jours. Cette occupation se fera en rotation afin que tous puissent profiter à tour de rôle des coins les plus achalandés.

Cette décision, prise en concertation avec l’Association des Restaurateurs de rue du Québec se veut une façon d’encourager les entrepreneurs, qui ne peuvent se permettre les coûts d’un restaurant, à démarrer en affaires autrement. Elle offre aussi la possibilité aux restaurateurs existants de diversifier leur entreprise.

L’étude menée par la Commission sur le développement économique et urbain et l’habitation préalablement à la prise de décision de permettre à nouveau la cuisine de rue à Montréal attire toutefois l’attention sur différents enjeux :

–          garantir une équité fiscale entre les restaurateurs de la cuisine de rue et ceux établis qui paient leur impôt;

–          un sain équilibre de l’offre et de la demande doit être maintenu.

La vente de nourriture devrait être permise dans les rues de l’ensemble de la métropole québécoise à compter de 2015.

Pourrait-il être envisageable de mettre sur pied un projet similaire à Sherbrooke? Qu’en pensez-vous?

Pour en savoir plus :

http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7317,110227584&_dad=portal&_schema=PORTAL

http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2013/05/28/001-cuisine-de-rue-45-demandes-ete-2013.shtml

http://journalmetro.com/actualites/montreal/303145/rosemont-la-petite-patrie-aura-aussi-sa-cuisine-de-rue/

Mots clés:

Partager cette page