Commerce Sherbrooke

7 secondes pour attirer l’attention

Qu’est-ce qui n’a que sept secondes pour attirer l’attention d’un client? C’est votre vitrine. Sept secondes, c’est la vitesse moyenne d’un passant qui parcourt 10 m de vitrine… Ses quelques secondes sont votre temps pour créer un impact visuel assez puissant pour attirer ce client, le ralentir, l’amener à regarder, puis à entrer.

Et saviez-vous qu’une vitrine influence entre 60 % à 80 % la décision d’entrer dans votre magasin. Important pouvoir d’attraction, n’est-ce pas? Ce n’est pas tout, votre vitrine a aussi un impact sur les achats spontanés, les coups de cœur, la découverte de votre nouveau produit ou de vos produits vedettes, de même que communiquer votre image de marque.

C’est Anne Toutant, enseignante de la formation «Mise en marché de la vitrine»  qui m’a éclairé sur cette composante sous-estimée dans la gestion de nos commerces. Semblables à un bilan financier produit trimestriellement, les changements de saison gouvernent l’aménagement de plusieurs vitrines. Souvent figée, les autres mois de l’année, la vitrine renaît sporadiquement à Noël, à Pâque et en fonction d’une promotion ou d’une vente de liquidation.

Or, c’est une rotation entre deux à trois semaines que Mme Toutant recommande pour maintenir votre vitrine dynamique, attrayante pour votre clientèle potentielle et étonnante pour le client fidèle.

Plusieurs éléments collaborent à rendre votre vitrine attirante pour déclencher l’envie d’entrer et d’acheter. Sous le dogme de la simplicité et de l’efficacité prescrit par Mme Toutant, qui a fait ses armes dans le commerce de détail, nous avons puisé d’importantes règles à suivre. En voici les bases :

Lors du montage de la vitrine, le comportement des passants est à considérer:

1- En plus des nombreuses distractions de la rue, le piéton se déplace rapidement en regardant vers le bas. Un aménagement de vitrine, au-dessous de 1,80 m et au-dessus de 1,55 m, devient plus efficace pour happer l’intérêt d’un adulte. « Sans calculer au mètre près, portez attention à la hauteur du trottoir par rapport à la dimension de votre vitrine et, observer s’il y a le passage de voiture », rappelle Mme Toutant.

2- Lors d’un déplacement en voiture, il faut favoriser dans l’agencement de la vitrine de la lumière ou un centre visuel surdimensionné pour capter l’attention.

3- Une vitrine spectacle, met en valeur vos produits et favorise l’achat impulsif.

4- En changeant régulièrement la composition de votre vitrine, vous donnerez une image de dynamisme à votre commerce. Une vitrine qui bouge provoque la surprise et suscite l’intérêt à entrer dans le magasin.

5- Utiliser le processus AIDA dans votre composition, il se décrit comme suit :

 • Attention (attirer l’attention) : prendre la couleur ou la répétition pour capter le regard,

• Intérêt (soulever l’intérêt) : fournir des informations sur le produit, sur la marque tout en montrant les avantages,

• Désir (susciter le désir) : faire rêver le client et augmenter la valeur de l’objet à ses yeux,

• Action (provoquer l’action) : rendre l’objet disponible et facile d’accès quand le client est prêt à l’acheter.

Pour lire la suite: http://www.journalexpress.ca/Chroniques/Info-Commerce/2013-05-24/article-3258462/7-secondes-pour-attirer-lattention/1

Source: Commissariat au Commerce Drummondville

Mots clés:

Partager cette page