Commerce Sherbrooke

Les usagers du transport durable, une clientèle à ne pas négliger

Selon l’Oregon transport and research and education consortium, un consommateur se déplaçant en transport durable ne dépensera pas moins qu’un consommateur se déplaçant en automobile, sauf lorsque ces achats ont lieu dans un supermarché. Ce constat vient mettre à mal l’idée préconçue qu’un consommateur à pied, en vélo ou en autobus dépensera moins qu’un consommateur en automobile, et que pour être florissant en affaire, un commerce devait bénéficier de beaucoup de stationnement.

Ce constat n’est toutefois valable que si les utilisateurs du transport durable bénéficient du même pouvoir d’achat que les automobilistes. Si la situation est valable à Portland en Oregon ainsi que dans plusieurs grands centres urbains, la réalité est malheureusement bien différente dans les villes de plus petite taille ou ne bénéficiant pas d’un réseau de transport en commun et actif très développé.

À Sherbrooke, cette nouvelle est rafraîchissante dans la perspective où la ville met beaucoup d’efforts à consolider et promouvoir les déplacements durables. Comme le veut un populaire adage, une société développé n’est pas une société où les démunis conduisent des voitures, mais où les riches utilisent le transport en commun.

Voici l’article de La Presse traitant de la nouvelle.

Mots clés:

Partager cette page