Commerce Sherbrooke

3 façons de se lancer en affaires

3 façons de se lancer en affaires

Vous avez fait un peu d’introspection et conclu que vous aviez l’étoffe pour devenir un bon chef d’entreprise.  Maintenant se pose la question de savoir quelle méthode utiliser pour concrétiser vos ambitions. Il existe 3 façons de démarrer une entreprise. Il est bien évident qu’il n’existe pas de méthode miracle et que chaque entrepreneur devra choisir le concept qui lui convient le mieux car chacune de ces méthodes comporte des avantages et des inconvénients qu’il est bon de connaître avant de prendre une décision.

Tout commencer à zéro

La première façon de démarrer votre entreprise est de partir de zéro. Vous avez votre idée mais il vous faudra tout gérer afin de créer, implanter et faire tourner votre affaire.

Cette méthode comporte un peu plus de risques que les deux autres mais vous demeurerez votre propre patron.

Acheter une entreprise existante

Il s’agit de la façon la plus courante de se lancer en affaires. L’un des principaux avantages de l’achat d’une entreprise existante par rapport au fait de commencer à zéro, c’est que l’acquisition vous permet de vous éviter l’étape du démarrage, qui est coûteuse et risquée.

Mais avant de sauter le pas, il vous faudra faire des recherches sérieuses afin de ne pas vous mettre dans l’embarras. En effet, certaines entreprises sont peu performantes ou déjà en difficulté. Alors, à moins d’avoir trouvé le créneau génial qui permettrait de remettre une telle entreprise sur pied et d’être sûr de vous, je vous conseille plutôt l’achat d’une entreprise qui tourne bien.

Malgré tout, avec cette façon de faire, les risques encourus sont souvent moindres qu’avec les autres façons de se lancer en affaires.

Je vous invite à aller consulter le site de Desjardins qui propose un guide Comment acheter une PME. Ce guide vous aidera à mieux comprendre l’ensemble des démarches à accomplir afin d’acheter une entreprise existante.

Acheter une franchise

Les franchises représentent environ le quart des entreprises qui font l’objet d’une acquisition.

Acheter une franchise consiste à signer une entente contractuelle avec un franchiseur. En tant que franchisé, vous profitez des connaissances du franchiseur, de ses méthodes de production et de gestion éprouvées, de sa publicité, de ses conseils et d’un pouvoir d’achat supérieur.

Cela vous permet aussi généralement de vendre un produit ou un service à l’intérieur d’un territoire protégé.

S’il y a des avantages (l’achalandage, le savoir-faire, pouvoir d’achat, etc…), concrétement, vous êtes propriétaire d’une entreprise et vous en assumez les risques et la gestion tout en ayant des comptes à rendre à votre franchiseur. Il vous sera plus difficile aussi d’innover, de contrôler les prix et la production.

Il est fortement recommandé d’obtenir l’avis d’un conseiller juridique quant au contenu de votre contrat de franchise afin d’éviter les mauvaises surprises.

Vous pouvez vous renseigner sur le franchisage et sur les entreprises affiliées du Québec auprès du Conseil québécois de la franchise ou CQF.

Dans ma prochaine capsule : Quelle forme juridique pour mon entreprise?

Mots clés:

Partager cette page