Commerce Sherbrooke

AUGUSTE restaurant

Restaurant AugusteLa rue Wellington Nord est reconnue pour ses nombreux restaurants au cachet et aux caractéristiques uniques. Un nouvel établissement se démarque tout particulièrement par sa cuisine bistro de grande qualité, mais accessible pour tous : Auguste restaurant. Danny St-Pierre, diplômé de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) en formation supérieure de cuisine, est aujourd’hui à la tête du restaurant Auguste. Lui et sa complice Anik Beaudoin, font partie de la relève de jeunes entrepreneurs séduits par le centre-ville de Sherbrooke. Depuis son ouverture officielle en mai 2008, Auguste situé au 82, rue Wellington Nord a généré 21 nouveaux emplois au centre-ville et stimule l’économie locale par l’achat de produits dans la région estrienne. Voici quelques extraits d’une courte entrevue réalisée avec Danny St-Pierre et Anik Beaudoin, propriétaires du restaurant Auguste.

Pourquoi avoir choisi Sherbrooke, mais surtout son centre-ville ?

Nous, on croit au centre-ville de Sherbrooke et on voulait vivre la vie du centre-ville. Pour lancer notre commerce de restauration, on ne se voyait pas s’installer dans un autre secteur. Sherbrooke est une « petite grande ville ». Elle possède tout ce qu’une ville doit posséder. Je crois que le centre-ville de Sherbrooke commence à vivre et nous, on a le goût de participer à ça ! C’est au centre-ville qu’on voulait être, c’était là ou rien !

Avez-vous obtenu une subvention pour la réfection de vos locaux ?

Oui, le propriétaire de l’immeuble a eu droit à une subvention pour rénover le bâtiment.

Quel est selon vous le positionnement du centre-ville ?

Je pense que le centre-ville vit présentement une belle mutation. Les clients qui n’étaient pas venus au centre-ville depuis longtemps, sont surpris de constater qu’il y a une vie et que ça bouge. Je crois que plusieurs d’entre eux sont restés avec la vieille vision qu’au centre-ville « c’est mort ! » et sont agréablement surpris chaque fois qu’ils y viennent puisque ce n’est vraiment pas le cas. C’est plutôt un endroit dynamique.

Quels sont les avantages pour votre entreprise de s’établir au centre-ville de Sherbrooke ?

On voulait être au centre-ville, mais on avait quand même fait une étude de marché avant. Dans notre positionnement, on avait pris en considération La Maison du Cinéma, le Théâtre Granada, les écoles, bref la vie de quartier du centre-ville. Un grand nombre de professionnels ont leurs bureaux au centre-ville tout comme plusieurs commerçants indépendants. Ils sont tous là, ils gravitent dans le secteur et ont besoin d’un endroit pour manger. D’ailleurs, on a une superbe et vaste clientèle. On en est même agréablement surpris. Généralement, elle se situe entre 35-60 ans. Ce qui est étonnant, c’est qu’il y a des dames de l’âge d’or qui viennent dîner entre amies et prennent une bouteille de vin ! Puis, en même temps, il y a des adolescents qui viennent pour des rendez-vous galants. Ça, on s’y attendait plus ou moins. C’est certain que l’on voulait qu’il y ait des jeunes qui tripent chez nous autant que des personnes plus âgées. Le mandat que l’on s’est donné est de rassembler les gens qui aiment la bonne nourriture, sophistiquée, mais à bon Prix. C’est vraiment un endroit d’échanges ici. On accueille également beaucoup de touristes, des gens qui viennent de Québec et d’ailleurs et qui semblent surpris de voir qu’il y a autant d’activités et de choses à faire au centre-ville de Sherbrooke.

Quels sont vos projets ?

Nous sommes présentement en train de développer un service de traiteur qui s’adresse surtout à la clientèle boîte à lunch corporative. Cela ressemblera à notre menu du midi avec la fourchette de prix qu’on propose pour une entrée, le plat principal et le dessert, mais en format lunch. Ce service s’adressera au personnel des bureaux situés autour, ainsi qu’aux plus gros établissements ou encore pour les réunions. Nous souhaitons personnaliser ce service.

Mots clés:

Partager cette page